Campus d'Excel·lència Empresarial Casa Nova.
klips.png
PRL Trabajos de Albañilería Febrero 2020.jpg
Manipulador de Alimentos - 27-02-2020.jpg
klips.png
¿Te imaginas poder disfrutar de infinitas actividades en familia?
DÍA DE LA FAMILIA
¡No te pierdas nada!

Calpe calcule que les dommages de la tempête s’élèvent à 2.782.720€

Vendredi, 14 Février, 2020 - 14:15

La Mairie de Calpe a envoyé à la Generalitat Valenciana la description des dommages provoqués par la tempête Gloria ainsi que l’estimation économique de ces derniers pour demander à la Generalitat qu’elle les subventionne à 100%.

 

Le montant total du coût des dégâts est de 2.782.720 €, répartis de la manière suivante : 243.132€ en démolitions, 700.966€ en murs de contention, 12.770€ pour réparer le brise-lames, 638.955 € destinés au pavage et à l’asphaltage, 376.548 € pour les escaliers et rampes, 162.525€ en équipement et mobilier et 647.820€ en végétation.

 

Description de dommages

Par zones, le rapport décrit les dommages de chacune des plages et criques. Dans la Crique de Les Bassetes le mur de contention du côté nord a été endommagé et des éboulements et des effondrements dans le côté sud. De plus, la passerelle qui unit les deux côtés est totalement touchée.

 

Dans la crique de El Mallorquín, une partie du terre-plein naturel s’est effondrée et, dans la crique de la Calalga la plus grande partie du mur de contention en maçonnerie s’est effondré ainsi que la clôture de sécurité et une partie de la chaussée.

 

Sur la promenade de la plage de La Fossa, des dégâts d’une importance considérable se sont produits, entraînant des cassures, des décollages et la disparition de sable. Sur la plage de El Arenal-Bol, il faut restaurer les rampes et les escaliers bien que le plus grand problème soit le manque de sable et le remplacement d’une clôture en bois.

 

Sur la plage de El Puerto Blanco, on peut voir une considérable diminution du niveau du sable et la zone intermédiaire de la jetée est complètement détruite ne permettant plus l’accès à la partie finale de celle-ci.  Et dans la crique de Les Urques, le plus grand problème que l’on constate, c’est l’éboulement du coteau vertical arrière, avec une grande quantité de roches dans la zone de sable.

 

Dans la description des dommages, il est établi que dans les pavages et asphaltages la plupart de la surface présente des fissures et des éléments détachés, dans les murs de contention se sont produits des éboulements et l’on observe des  zones souffrant d’une grande dégradation.

 

En ce qui concerne le mobilier et les installations, la totalité des poubelles et lave-pieds ont été gravement abîmés ainsi que l’éclairage et les aires de jeux qui doivent être remplacés. Dans le cas des escaliers et des rampes, il y a des zones où ils ont totalement disparus.

 

De plus, la plus grande partie des zones arborées ont été abîmées, la tempête ayant arraché des palmiers, et plusieurs jardinières ont été cassées, ce qui oblige à les retirer pour la sécurité des promeneurs.

 

Description des travaux

 

Dans le cas des promenades maritimes, il faudra réaliser des travaux de soulèvement de pavés, de démolition de murs et d’escaliers, et des tâches d’excavation et de décombrement. Il faudra exécuter des actions de réparation, construction de murs, d’escaliers, de rampes et balustrades, certaines installations seront réparées et le mobilier urbain sera en partie remplacé. Il est également prévu de refaire la jetée de protection.  

 

En ce qui concerne les plages, il sera fait un apport de sable jusqu’au niveau préalable à la tempête et des travaux de contention de coteaux. De plus, le mobilier nécessaire sera installé (passerelles, rampes, casetas, lave-pieds , réservoir d’eau, etc.).