Calpe participe à la Fitur (Foire Internationale de Tourisme) dans le but de renforcer le désaisonnement du tourisme

Mercredi, 22 Janvier, 2020 - 12:15

 

Aujourd’hui 22 janvier commence à Madrid une nouvelle édition de Fitur, le rendez-vous de référence du secteur touristique. La Mairie de Calpe y participe cette année avec un objectif clair, qui est celui de renforcer le processus de désaisonnement par la promotion du tourisme au-delà du tourisme traditionnel dit « de soleil et plage ».

Pour l’édition de cette année, le Service municipal chargé du tourisme a préparé une présentation qui aura lieu le jeudi 23 janvier au stand de Costa Blanca. L’objectif de la présentation est de faire connaître les quatre domaines sur lesquels notre commune veut parier dans ce processus de désaisonnement : la nature, le sport, la gastronomie et la culture.

Un des principaux problèmes que nous avions déjà détecté, c’est que le tourisme se concentrait sur quelques mois d’été seulement et la Mairie a commencé à travailler sur un Plan de Diversification et de Désaisonnement qui a été développé entre les années 2015 et 2019 et qui a maintenant commencé à donner des fruits.

De cette façon, et avec les données recueillies pendant l’année ño 2019 d’occupation dans les Hôtels, appartements et campings, on peut affirmer que Calpe commence à devenir une destination touristique durant toute l’année.

En ce qui concerne les hôtels et avec les données dont dispose la Mairie, lesquels coïncident avec ceux qui ont été publiés par la patronale touristique Hosbec, on peut voir qu’on est passé d’une moyenne mensuelle  d’occupation hôtelière de 58% en 2014 à une de 74% en 2019 grâce à l’augmentation de l’occupation en basse saison.

Cette tendance est confirmée en ce qui concerne l’occupation des appartements et des campings, bien que dans le cas de ces derniers l’augmentation soit plus faible puisque ce sont les mois de novembre à février qui sont considérés comme étant de haute saison.

Ces données servent à confirmer le travail réalisé par la Mairie, auquel a contribué la bonne conjoncture touristique internationale et les efforts importants réalisés par le secteur entrepreneurial de Calpe, qui a effectué un effort importante dans la modernisation de son offre touristique.

Actuellement, le Service municipal chargé du tourisme se trouve plongé dans le processus d’élaboration du Plan Stratégique de Tourisme 2020-2030, à travers lequel il devra faire face aux importants défis du secteur touristique au cours des années à venir.

Les effets du Brexit, les symptômes de désaccélération économique en Allemagne, les changements perturbateurs que les nouvelles technologies et les nouveaux modèles commercialisation de l’offre exercent sur le secteur touristique sont quelques-uns de ces défis.

Le pari pour l’intelligence artificielle dans le cadre du processus de conversion de Calpe en une Destination Touristique Intelligente est une autre des clés sur lesquelles repose ce modèle inclus dans la Stratégie EDUSI “Revitaliza Calp” cofinancé par les Fonds FEDER de l’Union Européenne.

La mairesse de Calpe, Ana Sala, a déclaré “que Calpe participe à Fitur pour montrer qu’en plus du soleil et des plages, notre commune à beaucoup à offrir. Un environnement naturel privilégié, un lieu idéal pour la pratique d’activités sportives, qui est une référence gastronomique et possède une richesse culturelle,  tout cela sont quelques-uns des éléments que nous devons mettre en valeur”.

“Nous allons à Fitur pour montrer ce que nous avons de meilleur à Calpe, et nous le faisons pour que Calpe soit le premier lieu choisi par les personnes qui doivent choisir à quel endroit ils vont passer un week-end ou leurs vacances. Calpe est sans aucun doute et pour de multiples raisons le meilleur choix pour venir à tout moment de l’année”, a ajouté Sala.