Campus d'Excel·lència Empresarial Casa Nova.
klips.png
PRL Trabajos de Albañilería Febrero 2020.jpg
SSAA CALPE´20.jpg
klips.png
¿Te imaginas poder disfrutar de infinitas actividades en familia?
DÍA DE LA FAMILIA
¡No te pierdas nada!

La Mairie de Calpe lancera une campagne de sensibilisation pour l’élimination des excréments avant de commencer à mettre des amendes

Mardi, 14 Janvier, 2020 - 09:30

La Mairie de Calpe mettra en marche une campagne de sensibilisation citoyenne pour ramasser les excréments des mascottes durant les deux prochains mois et, pendant ce temps-là, il ne sera pas mis d’amendes à qui ne le fera pas. C’est ce qu’a annoncé la mairesse de Calpe, Ana Sala, lors de la séance plénière qui a eu lieu hier et qui a approuvé de façon définitive la modification de l’Arrêté municipal de Convivialité Citoyenne dans l’Espace Public, qui prévoit que les propriétaires de chiens sont passibles d’une amende pouvant s’élever jusqu’à 650 euros s’ils ne ramassent pas les excréments de leurs mascottes ou s’ils ne nettoient pas avec de l’eau les taches d’urine de ces dernières.  

 

De cette manière, la Mairie vise à assurer la salubrité de la voie et des espaces publics, et à éviter la dégradation du mobilier urbain. « L’objectif de cet arrêté municipal n’est pas de sanctionner mais de sensibiliser les citoyens  pour qu’entre tous nous faisions de Calpe une ville plus propre », a signalé la mairesse.

 

En ce sens, la Mairie distribuera gratuitement 4000 petites bouteilles pour que les habitants puissent nettoyer les taches d’urine de leurs mascottes. Il y aura parallèlement une campagne informative pour faire connaître l’arrêté municipal. 

 

La modification de cet arrêté a reçu les voix favorables de PP, Ciudadanos et Defendamos Calpe, l’abstention du PSOE et les voix contre de Compromís.

 

 

Arrêté municipal Zone Bleue

 

D’un autre côté, la séance plénière a approuvé de façon définitive la modification de l’Arrêté Municipal de Circulation avec Régulation du Stationnement par Limite Horaire et a incorporé quelques-unes des allégations présentées par la Associació d’Empresa i Comerç de Calp (AEMCO). De cette façon,  il n’y aura pas de ticket hebdomadaire comme cela était originairement prévu afin de favoriser le roulement des véhicules, et le nombre maximum de cartes de stationnement pour les véhicules d’entreprise et les employés des commerçants des zones affectées par la zone bleue sera finalement de quatre et non de huit cartes comme cela avait été initialement stipulé, bien que les commerçants aient demandé qu’il y en ait deux.

D’autre part, sur la proposition du conseiller municipal chargé de la Sécurité Citoyenne et de la Circulation de la Mairie de Calpe, Domingo Sánchez, les personnes qui exercent leur activité dans un établissement situé dans des rues qui n’ont pas de zone bleue mais sont adjacentes à d’autres qui ont une zone bleue, seront considérées comme commerçants affectés et pourront donc bénéficier de ces cartes. Il s’agit des rues Portalet, Almendros, Azorín, Navío, Delfín, Huelva, Oscar Esplá, Goleta, Blasco Ibáñez, Benidorm et de la place Ifach.

 

La séance plénière a maintenu les autres nouveautés qui avaient été introduites dans la modification de l’arrêté municipal comme le tarif minimum de 20 minutes, l’exemption de paiement pour les véhicules portant l’autocollant environnemental 0 émissions ou la création d’une zone orange mixte dans la vieille ville qui fonctionnera du 1er mai au 31 octobre avec un tarif unique entre 18h et 21 heures. Il s’agit de faciliter le stationnement durant la journée de travail mais de le limiter l’après-midi.

Cet arrêté servira de cadre d’action pour les entreprises qui se présenteront à l’appel d’offres de la zone bleue. Il est prévu que dès cette semaine s’ouvrira le délai de présentation d’offres.

L’approbation définitive de la modification de cet arrêté a reçu les voix pour de PP, Ciudadanos et PSOE, l’abstention de Compromís et les voix contre de Defendamos Calpe.

 

 

Postes à plein temps

D’un autre côté, la séance plénière a approuvé – avec les voix pour de PP, Ciudadanos et Psoe, l’abstention de Compromís et les voix contre de Defendamos Calpe -, que deux postes à temps partiel de la corporation municipale deviennent des postes à temps complet. Ces postes seront celui du conseiller chargé du Tourisme et du Commerce, Paco Avargues, et celui du conseiller chargé de la Sécurité Citoyenne et de la Circulation, Domingo Sánchez (ce dernier disposait jusqu’à présent d‘un temps partiel à 80%).