Campus d'Excel·lència Empresarial Casa Nova.
Curso LibreOffice.jpg
klips.png
klips.png
Manipulador de Alimentos e Introduccion a los Alergenos - Octubre 2019.jpg
¿Te imaginas poder disfrutar de infinitas actividades en familia?
DÍA DE LA FAMILIA
¡No te pierdas nada!

Calpe consigne actuellement 56 injonctions pour violence de genre, 30 pour cent de plus qu’il y a deux ans

Lundi, 7 Octobre, 2019 - 13:45

Le nombre actuel d’injonctions pour violence de genre a augmenté à Calpe de 30 pour cent pendant les deux dernières années et il s’élève maintenant à 56. C’est ce qu’a fait connaître la chef de l’unité contre la violence à l’égard des femmes de la Subdélégation du Gouvernement, Modes Salazar, dans la réunion contre la violence de genre, convoquée dans la municipalité après l’assassinat machiste présumé qui a eu lieu dans la ville du Peñón cet été lorsqu’une femme belge a probablement été tuée par son compagnon sentimental.

 

À la réunion ont assisté aussi la mairesse de la ville, Ana Sala, ainsi que des représentants de la Garde Civile, de la Police Locale, du Centre de la Femme 24 heures, du Bureau d’Aide aux Victimes et  des employés du département des Services Sociaux de la Mairie de Calpe.

 

Des 56 injonctions actuelles, quatre d’entre elles correspondent à des victimes mineures et dans le cas de l’une d’elles l’agresseur aussi était mineur. Outre le fait de faire connaître ces chiffres de violence de genre dans la ville, la réunion a servi aussi pour coordonner autant les ressources sociales que policières dans la lutte contre ce fléau.

 

Dans la réunion, la chef de l’unité contre la violence envers les femmes de la Subdélégation du Gouvernement, Modes Salazar, a insisté sur le fait qu’il est important que les victimes de la violence de genre connaissent AlertCops, une app d’alarmes de sécurité citoyenne à travers laquelle  les citoyens peuvent prévenir les Forces et Corps de Sécurité de l’État d’une situation délictuelle dont ils sont victime ou témoin.

 

La Mairie de Calpe a une équipe formée par un agent d’Égalité, une promotrice et une conseillère juridique, qui offre aux victimes de violence de genre et à leurs familles une aide psychologique, juridique et socioprofessionnelle, tout cela en coordination, lorsque c’est nécessaire, avec le Centre de Soins Médicaux et le Centre d’Aide aux victimes de violence de genre de Dénia.

 

Le Département d’Égalité se trouve dans la rue Llibertat, nº 36 et son numéro de téléphone est le 96.583.51.11. Et le numéro de téléphone national d’Aide aux victimes de Violence de genre est le 016.