Campus d'Excel·lència Empresarial Casa Nova.
¿Te imaginas poder disfrutar de infinitas actividades en familia?
DÍA DE LA FAMILIA
¡No te pierdas nada!

La mairie baisse la taxe d'habitation de 5 % pour 2020

Mardi, 6 Août, 2019 - 07:45

Le gouvernement de Calpe (PP et Ciudadanos) a approuvé en séance plénière de ce jour de modifier l'ordonnance qui régule la taxe d'habitation pour la réduire de 5 %, applicable à l'exercice de l'année prochaine. La mesure, qui concerne tous les prélèvements de la taxe d'habitation, n'a pas reçu le soutien des groupes de l'opposition (PSOV-PSOE, Compromís et Defendamos Calpe) qui réclament une révision cadastrale et que d'autres facteurs soient étudiés afin de favoriser les revenus les plus bas.


D'autres initiatives économiques approuvées ce jour ont été la modification de l'ordonnance qui régule l'impôt sur les véhicules à traction mécanique, afin de clarifier l'exemption de paiement pour les personnes handicapées et l'élimination du paiement pour l'expédition de certificats de recensement.


Territoire

La mairie a également approuvé à l'unanimité la suspension provisoire de licences dans les plans partiels de Morelló, PP 1, Ifac (PP2), La Fossa (PP3), el Saladar (PP4) et Manzanera I et II. Cette suspension provisoire répond à “la forte pression urbanistique et suppose arrêter et repenser la problématique urbanistique sans restreindre des droits”, a signalé la maire, Mme Ana Sala. La mesure concerne les terrains de plus de 2500 mètres carrés sur les plans partiels 1, 2 et 3, et de plus de 3500 mètres carrés dans le PP4.

Le conseiller de territoire, M. Juan Manuel del Pino, a affirmé que “cette mesure prétend préserver des valeurs environnementales et paysagères ; nous espérons ouvrir une nouvelle étape qui nous permette de penser ce que nous pouvons encore faire pour une localité plus durable. Avant Noël, nous espérons avoir un brouillon qui sera rédigé par le département municipal d'urbanisme, puis nous ouvrirons de nouveau la concession de licences, mais il faudra s'en tenir aux nouvelles conditions”.

Dans le cas de la Manzanera il s'agit d'une suspension provisoire, alors que le département du territoire étudie de nouveaux usages et détermine d'autres possibilités permettant d'augmenter, dans la mesure du possible, la qualité environnementale et paysagère de ce domaine.

Un autre point traité a été la qualification comme équipement du sol destiné à la passerelle piétonne au-dessus de la N332 afin de créer à cet endroit une voie d'accélération.


Éducation

La mairie a approuvé à l'unanimité d'accepter la délégation de compétences effectuée par le département d'éducation, recherche, culture et sport pour la construction, avec élargissement de terrain et démolition de l'édifice existante, du nouveau collège d'enseignement spécial Gargasindi. 

Les installations actuelles du collège d'enseignement spécial Gargasindi sont insuffisantes pour couvrir les besoins de cette communauté éducative. La mairie avait déjà offert, d'une part, le terrain de 3600 m2 situé à côté de l'école infantile Silene d'Ifac et, d'autre part, un terrain construit de 2610 mètres carrés (l'ancienne école infantile Virgen de las Nieves) attenant aux installations actuelles du centre d'enseignement spécial Gargasindi. Ainsi, l'étendue totale des installations atteindrait 5055 mètres carrés.

Après avoir analysé les possibilités et à la demande de la direction du centre, il a été décidé que le collège reste à son emplacement actuel en ajoutant à ses installations celles de l'ancienne école infantile, dont l'édifice devra être démoli. Maintenant, le département autorise la délégation de compétences afin de pouvoir lancer l'appel d'offres pour la rédaction du projet du nouveau centre.

Autres

 

De plus, lors de la séance plénière, il a été approuvé de déclarer d'intérêt spécial les travaux de réfection d'un logement sis dans la Partida Terrasala, catalogué comme édifice protégé et d'accorder un bonus de 95 % sur le tarif de l'ICIO.


Et profitant du fait que Calpe est en plein dans ses fêtes patronales, la mairie a approuvé de déclarer maire perpétuelle de Calpe la patronne Nuestra Sra. la Virgen de las Nieves. Ce point a causé une polémique car les groupes de l'opposition se sont déclarés contre. M. Toni Tur, de Defendamos Calpe a signalé que “l'Espagne est un état non concessionnel où aucune religion ne prévaut, c'est pourquoi la proposition nous semble caduque”. Pour sa part, M. Ximo Perles de Compromís a ajouté “à Calpe diverses religions et sensibilités cohabitent et, même si c'est quelque chose de symbolique, cela ne nous semble pas pertinent”. À ce sujet, M. Santos Pastor du PSOE a déclaré “nous sommes surpris qu'un accord plénier de 1949 soit pris comme référence, alors que la réalité sociale et politique de ce pays est très différente”.

 

La maire, Mme Ana Sala, a indiqué “il s'agit d'un acte symbolique ; si le patron avait été nommé maire, il nous a semblé pertinent que la patronne le soit aussi ; renvoyer à une autre époque n'a pas de sens.”