Campus d'Excel·lència Empresarial Casa Nova.
¿Te imaginas poder disfrutar de infinitas actividades en familia?
DÍA DE LA FAMILIA
¡No te pierdas nada!

CALP APPROUVE SON BUDGET DE 2018 AVEC UNE AUGMENTATION DES INVESTISSEMENTS ET LA DE RÉDUCTION DE LA DETTE MUNICIPALE

Mardi, 27 Février, 2018 - 10:00

La Municipalité de Calp a approuvé définitivement le budget municipal pour 2018 avec un montant de 39.566.875 Euros. Un total de 4.653.275 Euros ira à des investissements dans la ville.

 

Le maire de Calp, César Sánchez, a qualifié le budget comme « équilibré, responsable, engagé dans l'amélioration de la qualité de vie des citadins de Calp ». C'est un budget basé sur cinq piliers : l'emploi, la culture, le sport, l'environnement et l'éducation. En outre, le budget permet de continuer à réduire la dette municipale, approfondit la modernisation de la ville et selon Sánchez « nous permet de continuer à travailler pour que les gens viennent à Calp et pour générer emploi 365 jours par an ».

 

 

Infrastructures urbaines

Parmi les projets envisagés dans les comptes municipaux pour 2018 figurent des investissements importants pour améliorer les différents lotissements, par exemple, 130.000€ sont alloués pour l'installation d'éclairage LED dans les lotissements, ainsi que pour l’aménagement et la réparation des routes et 140.000€ pour l’installation de boîtes aux lettres dans les lotissements.

 

On a également prévu de réparer le pavé de l'avenue Gabriel Miró, la rue La Niña et l'avenue Ifach, en plus du réaménagement de la Manzanera zone II avec une ligne budgétaire de 107.300€ pour cette année, qui sera financé à 65% par Diputación Provincial.

 

 

Route J

Le budget municipal pour cette année alloue 599.857 Euros pour la consolidation de la Route J, qui s'appellera Felipe VI. Cette route permettra de déplacer la circulation de la zone de plage à la route nationale sans passer par les avenues Ejércitos Españoles et Diputación, et par conséquent décongestionner le trafic de la zone urbaine, en particulier la zone scolaire, et faciliter l'accès à la ville.

 

Nouveaux espaces sportifs

Dans le domaine sportif, 50.000 Euros sont destinés à l'éclairage et à la ventilation du pavillon Ifach, 60.000 Euros à l'agrandissement et à l'amélioration des installations sportives et 60.000 Euros à la création d'un nouvel espace sportif à côté du jardin botanique.

 

Culture

D'autres investissements dans la Maison de la Culture sont également prévus, tels que la réparation et la peinture de la façade extérieure du bâtiment avec un montant de 105.000 Euros et le remplacement des sièges de l'auditorium avec 91.505 Euros.

 

La Municipalité a également prévu d'entreprendre la quatrième phase du bâtiment de la rue Puerto Santa María, pour laquelle 250.000 Euros sont alloués.

 

Famille et réconciliation

Un autre investissement remarquable est l'installation d'une ludothèque dans la Maison de la Culture afin de promouvoir la conciliation de la vie familiale, pour laquelle une ligne budgétaire de 356.332 Euros a été prévue. En outre, 40.000€ sont alloués au lancement d'un programme familial qui vise à offrir aux familles des alternatives de loisirs et de divertissement un jour par mois.

 

 

Politiques sociales

À remarquer également le chapitre consacré aux politiques sociales auquel sont alloués 1.558.275 Euros, ce qui représente une augmentation de 44.675 Euros et il est prévu d'embaucher un nouveau travailleur social.

 

Environnement et patrimoine

Cette année, 80.000 Euros seront alloués à la création d'un circuit de sentiers balisés au marais salant qui permettra aux citadins de marcher et de profiter de ce paysage naturel. L'investissement comprend également la régénération d'une zone qui recevait autrefois des déchets de démolition.

 

Le budget comprend également l'embauche d'une brigade de maintenance afin d'effectuer des tâches continuelles de nettoyage et de conservation du gisement Baños de la Reina.

 

Éducation / emploi

Le budget réédite les aides à l'éducation universitaire et au transport et prévoit 105.000€ pour cela.

 

Un montant de 60.000 Euros est prévu pour le programme du Campus d’Excellence en Commerce Casanova, qui permettra de lancer des cours et des activités de formation pour les entrepreneurs.

 

Stationnement

Le gouvernement a prévu deux actions pour promouvoir la création de stationnement dans la ville, d'une part la création d'une zone de stationnement à Pla Senieta pour laquelle cette année 140.000 € ont été prévus et l'acquisition de terrains près du centre historique à cette fin.

 

En outre, dans le cadre du plan EDUSI, cette année il y aura des travaux dans les rues Benissa, Murillo, Carrer de Fòra et Vicente Pastor. Il s'agit de régénérer certains espaces urbains à travers la récupération des espaces verts.

 

L'opposition a montré son désaccord parce que les allégations présentées n'ont pas été acceptées. Le groupe socialiste a demandé la réduction de l'IBI et la réduction de 25% de la taxe de recollection des déchets. Si se puede Calp a souligné qu'aucun investissement n'est fait dans le logement social et Compromís a noté que le gouvernement maintient une révision cadastrale injuste.

 

DÉBAT SUR L'ÉTAT DE LA VILLE

Une foi finie la séance plénière pour l'approbation des budgets a été abordé le débat sur l'état de la ville. Le maire, César Sánchez, a comparé la situation actuelle de la ville avec celle de 2011 en soulignant que la dette municipale a été réduite de 50% et que le nombre de demandeurs d'emploi dans la Servef est passé de 2.065 en janvier 2011 à 1.620 en janvier 2018.

 

Sánchez a insisté sur les chiffres d'amélioration en termes d'emploi et d'infrastructure. Il a également exposé les priorités du gouvernement pour 2018 axées sur la diversification de l’offre touristique, l'amélioration des infrastructures et les investissements dans les politiques sociales. 

 

À ce point, Ximo Perles, de Compromís, a souligné que la réduction de la dette a signifié en 2011 le licenciement des employés publics et la hausse des impôts, en plus de critiquer l'augmentation de la constructibilité en PP4. Le porte-parole du groupe socialiste a souligné la nécessité de réviser le PGOU et les taxes municipales.